article la salopette-webzine

abys et l’étonnant Mr Würst

C’est en déambulant au hasard des rues et des boulevards de Lyon, les yeux grands ouverts aux petites pépites qu’on peut y trouver, que vous pourrez peut-être tomber nez à nez avec un étrange personnage aux bras démesurément longs. Ce sont les traits de crayons et les coups de pinceau d’Abys qui ont donné vie à ce personnage. Son imagination débordante y est aussi grandement pour quelque chose.

Ses débuts, c’est dans la rue qu’Abys les a faits. Alors qu’il était adolescent, il s’est mis à faire du graffiti. Il s’est avéré plutôt doué et ça lui a donné le goût de continuer, le goût de peindre, et même le goût d’en faire son métier. Il a donc opté pour un BTS en communication visuelle et est devenu graphiste. Et puis, comme dans toutes les histoires, il y a eu un élément déclencheur. Pour lui, ça a été un concours de street art au cours de l’été 2015.

C’est ça qui l’a vraiment lancé, il a rencontré tout un tas d’artistes inspirant et depuis il ne s’est plus arrêté. Mais ne pensez pas que le street art soit son unique talent. Le jeune homme a plus d’une corde à son arc. De l’illustration aux pochoirs en passant par la sculpture et le numérique, tous les supports y passent. Tous les styles aussi. Abys a pleins d’univers différents : il y a bien entendu ce fameux personnage dont on vous parlait un peu plus haut, il a aussi fait une série d’affiches inspirée des hiéroglyphes mayas et aztèques, il lui arrive même de détourner des œuvres connues et bien d’autres choses encore. Quant à ces influences, elles sont multiples mais ce dont il s’inspire le plus c’est le street art et il aime plus particulièrement suivre le travail des Etam Cru.

Mais revenons plutôt à cet étrange personnage dont on vous parlait au début. Pour commencer, ce personnage il a un nom: Mr Würst. C’est après un séjour à Berlin que l’artiste l’a créé :

« C’est une ville magnifique, il y a du street art à tous les coins de rue. Ce qui m’a plu, c’est la diversité des gens et surtout l’amplitude de la ville, il y a beaucoup d’espace, les rue sont larges et la nature omniprésente. Ça m’a inspiré. Et puis, on a mangé des curry Würst (saucisse curry qu’on mange sur le pouce) le nom du personnage vient de là … et au retour, dans l’avion, j’ai commencé à griffoner un Mr Würst sur une pub du magazine de l’avion, et c’est là que je me suis dit, ouais, il s’adapte à tout, je peux le décliner à l’infini, allez j’y vais. Et en rentrant, j’ai fait toute une série de détournements de pubs pour le tester et ça marchait.»

 Sous ses allures de saucisses, Mr Würst se comporte davantage comme un homme que comme un simple aliment. On le retrouve à chaque fois dans de nouvelles aventures, dans de nouveaux lieux et dans des situations différentes mais toujours avec cette attitude un peu gauche. Quand on y pense, difficile de ne pas être maladroit avec une longueur de bras pareille, des os mous et un trou au milieu de la tête !

Ce personnage, Abys veut le développer. D’abord parce qu’il s’éclate à le peindre, le dessiner ou le sculpter, mais aussi parce qu’il a une forte identité qui le rend reconnaissable par tous. Et puis surtout, il a un réel potentiel : ces bras forment des courbes d’une amplitude telle qu’on peut aisément laissé voguer son imagination. D’ailleurs, en analysant un peu ses œuvres, il se dit que ses courbes pourraient aussi bien être des intestins, un cerveau, des labyrinthes, des chemins, des rencontres, des choix et aussi des possibilités. Et plus particulièrement, la possibilité de faire des collaborations, d’entremêler les univers d’autres artistes avec le sien via les bras de Mr Würst: «Je trouve ça intéressant dans le graff d’avoir un grand mur et que chacun apporte sa petite touche ».

Explosion de couleurs, situations cocasses, des courbes à s’en emmêler les pinceaux, un personnage attachant et reconnaissable entre mille, voilà autant de raisons d’être séduit par Mr Würst et d’aller jeter un coup d’œil sur les liens de l’artiste:

Site: http://www.abys.info/

Facebook de Mr Würst: https://www.facebook.com/MrWurst.streetart

Et pour ceux que le virtuel ne saurait contenter, Abys expose régulièrement dans divers endroit. Il vient de terminer une exposition à la Taverne Gutenberg, un repère d’artistes dont on vous parlait il y a peu de temps, et il vous invite le 6 janvier à la Tasse Livre, place Sathonay à Lyon : https://www.facebook.com/events/177236385960769/

Et du 29 février au 11 mars à la mairie du 7eme arrondissement de Lyon : https://www.facebook.com/events/200813333586161/

 

Alexandra_lamouretlasalopetteFINAL-330x127