street-art

sketchbook – graffiti art and more

lettrage et typographie origine du graffiti, le lettrage prends son sens quand on pose sa signature son blazz au coin d'une rue. Je n'ai plus l'âge pour ressentir ce frisson et prefere au vandale un dessin plus travaillé. je ne délaisse pas pour autant cet art de la lettre, tracé entre lisible et illisible, formes complexe ou épuré. Pour ma part j'aime travailler les volume et sculpter  mes alphabets Origine et processus C'est avec le graffiti que j'ai repris mes crayon à l'adolescence. Après les dessins d'enfants, j'ai laissé mes gribouillis de côté sans croire que ça me mènerait quelque part. Pourtant, le crayon m'appelait et en rencontrant un copain, on c'est motivé à monter un pseudo crew. aprés quelques essais, j'ai vite compris que le lettrage était un art à part entière, pas facile de respecter l'épaisseur des lettres, leur donner des courbes, des formes cohérentes, lisibles/illisibles, homogènes, enchevêtrés, ornées de flèches et colorées. J'ai commencé à faire des recherches, acheter des magasines, copier certains styles notamment du crew MAC (mort aux cons) à l'époque et Myst particulièrement mais pas que. En fait j'ai compris que je pouvais prendre des bouts, les coller, les retourner en symétrie ou rotation, un b peu être un p à l'envers, ou encore un d ... un M pour faire un W... c'est toute cette gymnastique mentale qui m'a permis de concevoir mes dessins d'abords dans la tête puis au bout de la main jusqu'à obtenir mon propre style. Ensuite j'ai découvert Daim [...]

iPhone game – street art sketchbook

Ici quelques recherches dans mon cahier de mur, et oui, il existe un livre avec des photos de murs, comme pour s'entrainer pour de faux mais pour de vrai ^^ j'ai rassemblé ici mes réflexions sur l'impact du téléphone, la dépendance aux likes, notifications...messages, texto, mms, boites, appli... on dit bien que c'est notre deuxième cerveau, voire "toute ma vie" j'ai donc quelque peu pousser l'angoisse que ça génère en mieux pour le mieux comprendre à mes dépend Aussi une interprétation du mobilier urbain, j'ai imaginé des collages in-situ, certains ont été réalisés, d'autres restent en attente dans un coin de ma tête ou au fond d'un saut de colle abys 2fly / street art - illustration / lyon

Darth Vador – installation starwars lyon

paper toy - installation/sculpture En référence au grand super méchant de la série star wars, j'ai fabriqué et élaboré des masques de carton à l'effigie du plus grand héros du côté obscur. Taillé en volume, il s'insère facilement sur les idoles existantes, le but étant d'exploiter les sculptures déjà en place sans les abimer ni les dégrader. De plus la couleur carton brut imite  la perfection la pierre de l'édifice. J'adore la dichotomie entre les idoles religieuses catholique ancrées dans la tradition et le décalage avec le monde contemporain et la pop culture. L'opposition papier fragile et pierre dure, solide, durable est intéressant du point de vue éphémère des oeuvres street-art. Mais c'est surtout  le message satirique qui en découle qui me séduit au plus haut point, entre idoles et fan-art, culte et religion, côté obscur, foi en la force... casque dark-vador en carton - in situ - vierge marie / vierge à l'enfant abys / direction artistique - illustration - graphisme / lyon street-art

affiches street-art – lyon

Série d'affiche en noir et blanc - lyon - avignon robot colleur d'affiches, singe savant, indian girl, macho game, néant-dertal, atemptation (mag-none), rossignol crooner

affiches codex – street art mexicain – lyon

Série d'affiche en noir et blanc - lyon - partenariat avec rue-stick basé sur les hiéroglyphes mayas et aztèques, détournement actuel des pictos comme symbole de communication : inca-cola, mac maya, aztéco-phone... la série s'étendra avec les outils contemporains et s'immiscera dans notre quotidien abys / direction artistique - illustration - chamanisme / lyon street-art idol